Histoire

Les îles Malouines ont subit plusieurs occupations de différentes nations, elles ont d’abord étés conquises par les Anglais, et puis abandonnées pour être reprises quelques années plus tard. Tous y ont laissés leur traces : Anglais, Français, Espagnols, Argentins, etc… Pendant plusieurs années, leur histoire à changer de main et ce jusqu’à la fin de la guerre de 1982.

Les îles Malouines ont été découvertes pour la première fois en 1952 par le navigateur anglais « John Davis ». Le premier à les explorer fut l’explorateur anglais John Strong à la fin du 16ème siècle (1690). Elle resteront une terre inhabitée jusqu’en 1764 lorsque les marins français venus de Saint Malo débarquèrent. C’est eux qui se donnèrent le nom de Malouins ! (St-malo / malouins).

En 1766 les Espagnols déjà bien implantés sur le continent sud-américain viennent alors expulser les Malouins de l’île alors que les Britanniques occupaient également la partie occidentale de l’île depuis 1765 sans s’êtres rendus compte de leur présence sur la partie orientale de celle-ci.

En 1774, poussés par des raisons économiques diverses, les Britanniques sont dans l’obligation de quitter le territoire au profit des Espagnols qui vont pouvoir prendre le contrôle de l’île jusqu’en 1811 et la révolution des pays d’Amérique du Sud. Les espagnols en profitent alors pour déserter l’île. En 1820 le pouvoir argentin en place n’étant plus sous la tutelle des Espagnols installera sur place une colonie ainsi qu’un gouverneur.

C’est en 1833 que la marine anglaise va déloger les Argentins pour en reprendre la souveraineté. Ensuite les Malouines resteront un territoire tranquille pendant 150 ans à l’exception de 2 guerres mondiales ou elle vont s’avérer être une véritable valeur stratégique pour la marine britannique.

Début avril 1982 suite à une action soutenue par la majorité des états Latino Américains l’Argentine revendique la propriété des deux îles et ce malgré leur opposition au régime Argentin, mais l’Argentine gagne le combat, l’évidence géographique allant dans son sens.

Après une sanglante bataille, c’est fort de détermination et de négociation que le gouvernement Anglais et ses armées vont en reprendre possession le 14 juin 1982 après avoir obtenu l’appui du conseil de sécurité des nations unies. C’est d’ailleurs au cours de ces négociations que Margaret Thatcher (premier ministre de l’époque) acquiert le doux surnom de « dame de fer ».

© 2012/2013 ilesmalouines.com tous droits réservés - cgu -